Un projet innovant autour de l’écologie.

Ecologie : villa Flavours Orchard

L’architecte Vincent Callebaut a conçu une série de villas pour une communauté souhaitant mettre au premier plan l’écologie et l’autonomie énergétique. Sa particularité; elle est pensée pour un fonctionnement optimisé autour des énergies positives. Ce projet vise à encourager le développement durable par la mise en valeur des avantages économiques et environnementaux de bâtiments autosuffisants dotés de systèmes énergétiques automatisés efficaces.

Une présentation de 3 modèles de bâtiments différents :

  • Mobius
  • Shell
  • De montagne

Les 45 villas sont construites sur un terrain de 90 000 m² à Kunming.
Le verre et le bois sont les matériaux principaux de la structure.
Des panneaux photovoltaïques sont intégrées à la structure et l’utilisation de la géothermie y est largement développée. La chaleur capté le jour est diffusée la nuit. Les eaux utilisées sont recyclées et utilisées pour l’irrigation agricole et les chasses d’eau des toilettes. En conséquence, l’indépendance énergétique de la structure est garantie.

Ecologie : villa Flavours Orchard intérieur
Ecologie : villa Flavours Orchard intérieur

Une structure en forme de 8 est à la base du design de villa Mobius.
Les sources d’énergie lui fournissent plus d’énergie que nécessaire au fonctionnement. Y est associé un environnement basé sur la culture des plantes et un autre purement aquatique. Et pour compléter tout cela on y trouve également :

  • Des systèmes automatiques et d’informations domotiques gèrent toute la structure
  • Un réseau d’énergie intelligent redistribue l’excédent d’énergie produit par les toits (photovoltaïques et éoliens)
  • Des véhicules électriques sont utilisées pour les déplacements quotidiens des habitants.
  • Des piles à combustible stockent le surplus d’énergie pour une utilisation dans les autres systèmes.
Ecologie : villa Flavours Orchard extérieur
Ecologie : villa Flavours Orchard extérieur

Comme c’est souvent le cas, la Chine montre qu’elle ne fait pas les choses à moitié. Ce projet Pharaonique montre qu’elle a la volonté de mettre les moyens financier. Lancer des projets de grandes envergures alliant écologie et développement économique serait-il devenu un nouveau champs de bataille.

Wilhem MARTIAL