Akon Crypto City

Le nom « Akon Crypto City » est celui donné à la ville futuriste à laquelle Akon veut donner naissance en s’inspirant du film Black Panther et de son Wakanda idéaliste. Cette ville sera en quelque sorte le terrain d’expérimentation des projets de développement du chanteur pour l’Afrique. Il s’est d’ores et déjà fait accompagner notamment à travers un partenariat avec le groupe MondoBrain qui s’est construite dans la conception de solutions d’intelligence artificielle. Il a également reçu l’appui du gouvernement sénégalais à travers son chef le Président Macky Sall qui met à sa disposition près de 800 hectares à proximité du nouvel aéroport international de Dakar.

The Konfidence Foundation

La Fondation Konfidence en français est une organisation à but non lucratif dont l’objectif est d’interpeller le public face aux conditions de vie en Afrique et à l’accès difficile des jeunes africains à un environnement adéquat d’éducation et de loisir. L’association s’assure ainsi de mettre à la disposition de communautés en Afrique du matériel éducatif, des ressources créatives, des services de santé et de bien-être ainsi que de centres de loisirs équipés de technologies modernes.

Akon : le plus africain des Américains

Akon

De son vrai nom Alioune Badara Thiam, Akon est un chanteur américain de RnB converti en producteur. Né le 16 avril de l’année 1973 à Saint-Louis dans le Missouri de parents sénégalais, Akon est l’un des chanteurs noirs les plus célèbres des USA. Origines noires qu’il revendiquera assez tôt en se focalisant sur le gouffre existant entre l’Afrique et l’occident. Il fera de ce leitmotiv son cheval de bataille en menant des actions concrètes à réel impact en Afrique et notamment sur ses terres d’origine. Voici présenté pour vous Akon vu de par ses œuvres et sa philanthropie hors du commun. 

Akon Lighting Africa

L’initiation de ce projet vient d’un constat pour le moins alarmant réalisé en Afrique. Plus de 600 millions d’Africains à ce jour ne disposent pas d’un accès à l’électricité. De ce troublant constat est partie la volonté de l’artiste d’aider la communauté noire d’où il est originaire à sortir de ce gouffre. Épaulé par Samba Bathily, entrepreneur malien et PDG de la société d’énergie solaire Solektra internationale et Thiong Niang, militant politique sénégalais, il décida de lancer en 2014 Akon Lighting Africa. Cet organisme caritatif aura pour but d’électrifier 40 pays et des millions de foyers africains d’ici la fin de l’année 2020. À long terme, l’objectif de cette association serait de rendre l’énergie électrique accessible à tous les ménages du continent.

Le projet siégeant à Bamako au Mali et employant plus de 5000 personnes sera lancé un an plus tard en 2015 avec un financement rocambolesque d’un milliard de dollars dont la phase test devait concerner huit pays africains. Finalement, en 2016 ce sera 14 pays qui seront en kits solaires domestiques à hauteur de 102 000 kits ainsi que de 100 000 lampadaires solaires répartis sur 480 localités. Cet exploit est rendu possible grâce à un partenariat privé-public et un réseau bien élaboré (comme SOLEKTRA INT, SUMEC et NARI).

Lors du deuxième Forum des Nations unies sur l’énergie durable pour tous, le groupe a annoncé le lancement d’une académie solaire toujours à Bamako. Cette dernière devra former des étudiants ainsi que des ingénieurs à la maitrise de l’ensemble des contours liés à l’utilisation de l’énergie solaire.